Charlie Hebdo: Une attaque aux droits fondamentaux et à notre humanité commune

IMG_6848

East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project (EHAHRDP) est consterné par l’assassinat de douze personnes, victimes de l’attaque terroriste survenue hier, 07 Janvier 2014 dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris.

“La liberté d’expression n’est pas seulement un droit protégé par le droit international, Elle est également un élément fondamental de notre humanité commune qui surpasse  toutes les barrières nationales, culturelles et religieuses. ” a déclaré Hassan Shire,  Directeur exécutif de EHAHRDP. “ L’ignoble acte terroriste d’hier doit réaffirmer ce qui est auto-évident : la démocratie, les droits humains et la liberté d’expression sont des outils plus puissants que ceux qui opèrent par la violence, l’oppression et la peur. ”

EHAHRDP exprime sa solidarité aux  victimes,  familles des victimes, toutes les personnes affectées, ainsi que les journalistes satiriques, les défenseurs des droits de l’homme, et tous ceux qui exercent le droit à la liberté d’expression à travers le monde.

MORE NEWS:

Human Rights Defender of the month: Alex Njenga John

Alex Njenga has always believed in egalitarianism both as a principle and as a tool for justice. As a result, he has always been suspicious of, and at times hostile to social prejudices that treat some people as “more equal than others,” – to use a line from George Orwell’s famed political fable, Animal Farm.

Some of the experiences that have shaped his social and political outlook have been personal. As an adolescent in Kenya’s Uasin Gishu County, Alex was stigmatised and denied healthcare after he identified himself as belonging to Kenya’s sexual orientation and gender identity (SOGI) community.

SHARE WITH FRIENDS: