Postuler à la formation juste à temps: Formation des formateurs en sécurité numérique

[vc_row css_animation=”” row_type=”row” use_row_as_full_screen_section=”no” type=”full_width” angled_section=”no” text_align=”left” background_image_as_pattern=”without_pattern”][vc_column][vc_column_text]Les défenseurs des droits de l’homme et les journalistes font de plus en plus leur travail en ligne et sur les appareils numériques, mais ils manquent souvent des compétences techniques pour utiliser ces outils de manière efficace et sécurisée.

DefendersTech (un projet de DefendDefenders) organise une formation de formateurs de 5 jours sur la sécurité numérique au mois d’octobre ayant comme thème: « Détecter les menaces juste avant qu’elles ne soient exécutées ».

Les défenseurs des droits de l’homme et les journalistes francophones de la communauté de l’Afrique de l’Est et Corne de l’Afrique sont encouragés à postuler. Les frais de transport et d’hébergement seront couverts pour les candidats retenus.

Les candidats intéressés doivent remplir le formulaire d’évaluation des compétences ci-dessous.

https://goo.gl/forms/qC8qiFbT2xF8csLr2

Nous contacterons uniquement les candidats présélectionnés.

La date limite d’inscription est fixée vendredi le 22 septembre 2017 à 12 heures précises heures de Kampala.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

MORE NEWS:

Human Rights Defender of the month: Alex Njenga John

Alex Njenga has always believed in egalitarianism both as a principle and as a tool for justice. As a result, he has always been suspicious of, and at times hostile to social prejudices that treat some people as “more equal than others,” – to use a line from George Orwell’s famed political fable, Animal Farm.

Some of the experiences that have shaped his social and political outlook have been personal. As an adolescent in Kenya’s Uasin Gishu County, Alex was stigmatised and denied healthcare after he identified himself as belonging to Kenya’s sexual orientation and gender identity (SOGI) community.

SHARE WITH FRIENDS: